Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 22:54

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville et nous reviendrons sur ces sujets dans de prochains articles.

Sur le terrain qui porte aujourd’hui le parking du RER, le projet doit permettre la construction d’un immeuble de bureaux de 18 000 m², ce qui implique la suppression totale du stationnement public.

Le sujet est celui qui a motivé la quasi-totalité des remarques posées sur le registre d’enquête lors des rencontres qu’a eues le commissaire enquêteur, l’architecte Gérard Dessier. Une pétition lancée par un groupe d’associations joinvillaises a recueilli plus de 1200 signatures demandant le maintien d’un parking public de 200 places.

Le rapport du commissaire enquêteur a tenu compte des points de vue exprimés. Le commissaire enquêteur, après avoir prononcé un avis favorable global sur le projet, émet ainsi une recommandation pour « la préservation des places publiques de stationnement ». Dans son rapport il souligne que « ces stationnements seront utiles à la collectivité Joinvillaise » et il suggère de déterminer le nombre de place nécessaires « en concertation avec les Joinvillais. »

Par ailleurs, le commissaire enquêteur a formulé une réserve expresse qui, si elle n’est pas levée, rendrait son avis défavorable. Elle concerne l’assainissement. Le projet de modification prévoit de permettre que les constructions nouvelles ne soient pas reliées au réseau d’assainissement. Plusieurs organismes, notamment le conseil général, et quelques Joinvillais (dont moi) ont contesté cette exception. Le commissaire enquêteur estime qu’il n’est pas possible de maintenir cette exception.

La modification du plan local d’urbanisme, qui faisait l’objet de l’enquête publique, sera soumise au conseil municipal du mardi 29 juin 2010.

Je me félicite que l’enquête, une nouvelle fois fort bien conduite par celui qui avait déjà réalisé l’enquête sur les Hauts de Joinville, ait permis de faire émerger des propositions importantes. L’avis formulé par des centaines de Joinvillais a été pris en compte. J’espère que les élus municipaux suivront ces recommandations pleines de bon sens.

2007_06_parking_rer_2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans urbanisme
commenter cet article

commentaires

observateur attentif 20/06/2010 19:08



Cher joinvillais en colère, comment pouvez vous espérer une évolution favorable, par la majorité municipale, dans sa capacité de mener à bien des projets d'importance ?


Alors que le déroulement d'une cérémonie patriotique fait l'objet de grands principes, à Joinville-le-Pont, la cérémonie de la commération de l'appel du 18 juin du Général de Gaulle a été
amputée du remerciement aux porte-drapeau par le maire adjoint chargé de présider cette cérémonie (comme le rappelle "candidus").


La présence des porte-drapeau est un élément essentiel d'une cérémonie. Les remercier est une reconnaissance de leur engagement.


Heureusement les corps constitués n'ont pas attendu l'invitation pour aller serrer la main de chacun des porte-drapeau présents à cette commémoration, qui fait partie des 9 cérémonies nationales,
"expression du devoir de mémoire".



joinvillais en colère 18/06/2010 11:45



Pour son 2ième grand aménagement aprés Les Hauts de Joinville, la municipalité ne semble toujours pas en capacité de mener à bien un projet soumis à enquête publique.


Encore une fois le commissaire-enquêteur donne un avis avec réserves suspensives.


La municipalité va-t-elle à nouveau camper sur ses positions ou choisira-t-elle d'écouter le Joinvillais et le commissaire enquêteur?


Rien n'est moins sûr. Elle ne nous a pas habitué à reconnaitre ses erreurs mêmes lorsqu'elles sont énormes.


Un nouveau  camouflet pour le clan Dosne.



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes