Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 21:33

Le maire socialiste de l’Haÿ-les-Roses (Val de Marne) désigné pour conduire la gauche lors des élections sénatoriales du 25 septembre 2011, a publié un communiqué suite à sa remise en liberté, alors qu’il a été mis en examen dans une affaire de marchés accordés dans des conditions discutables par le directeur général des services de sa mairie. Voici son texte :

« Mis en garde à vue brutalement, sans avoir été prévenu, et alors que je me rendais à une audition de la brigade financière concernant l’affaire DGS-Yull, j’ai été amené à répondre pendant deux jours à de nombreuses questions concernant les aspects juridiques et administratifs des marchés publics. Au terme de ces auditions, le juge en charge de l’affaire m’a notifié une mise en examen ayant pour motifs l’« octroi d’avantages injustifiés et de soustraction de fonds publics» (délit de favoritisme)! Il m’a précisé oralement qu’il ne retenait ni la corruption, ni l’enrichissement personnel, ni le détournement de fonds publics, ni l’abus de bien social, mais que, en tant que maire, j’aurais du être plus vigilant sur le fonctionnement des services concernés ou sur celui de mes collaborateurs. Je lui ai signifié que ce n’était pas ma conception du rôle d’un élu politique. La confiance que j’accorde à des responsables administratifs réputés compétents est pour moi une garantie suffisante.

« Par ailleurs, je ne peux que constater la curieuse coïncidence du calendrier où l’on attend l’ultime limite avant le dépôt des listes aux sénatoriales pour me mettre en cause alors que je suis disponible depuis le 27 mai dernier (date de la perquisition dans le bureau du directeur général des services).

« Je remercie du fond du cœur toutes celles et tous ceux qui m’ont manifesté leur amitié ou leur solidarité dans ce moment extrêmement pénible pour moi. »

 

Seve.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans élections
commenter cet article

commentaires

mauvais procés 09/09/2011 17:01



 


Dans cette affaire c'est surtout le DGS de l'Haÿ les Roses qui est en première ligne et qui risque gros.


Parions qu'il n'y a pas qu'à l'Haÿ les Roses où les liens entre DGS et Maire sont tellement étroits qu'à la moindre tempête les deux
peuvent être balayés.



Corrompus 09/09/2011 10:45



Jean-Noël Guerini a dit la même chose hier...



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes