Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 23:59

J’ai reçu le 1er février une lettre de Pierre Aubry l’ancien député-maire de Joinville-le-Pont (Ump), intitulée Lettre aux Joinvillais.

En la lisant, même si je connais l’histoire, je n’ai pu m’interdire un moment d’émotion. Moi qui ai, pendant vingt-six ans, combattu la politique de l’ancien élu, parfois très durement, je n’ai jamais cessé d’éprouver envers lui un respect certain. Et voilà qu’il met sur la place publique ce qu’il endure d’un de ceux qui l’ont accompagné il y a si peu de temps encore.

L’ancien sélectionné olympique d’aviron n’a rien perdu de son style. S’il assure qu’il aspire « à 79 ans, à une retraite paisible sur les bords de Marne », il a manifestement gardé son goût du combat polémique.

L’objet de la querelle est une affaire que je résume. En 2007, l’Office de tourisme organise une visite des châteaux de la Loire ; sa responsable croit bien faire en préparant une visite dans une propriété viticole que Pierre Aubry possède dans la région. En 2008, Olivier Dosne croit tenir là une preuve d’un comportement illégal ; il dépose plainte, et la mécanique judiciaire s’engage : visite des gendarmes, procès…

Pierre Aubry indique que « le tribunal correctionnel de Créteil [l]'a relaxé de toute accusation en décembre dernier [2010]. »

Mais ce petit voyage devant la justice ne lui a pas beaucoup plu. Il a « été particulièrement scandalisé de constater que ces accusations lourdes et mensongères venaient de [s]on successeur » à la mairie, Olivier Dosne (Ump).

Élargissant son propos, il reproche au nouveau député de « faire table rase des réalisations antérieures », citant le service emploi Agora, le service prévention santé, la structure d'accueil des SDF et le comité de lecture de la bibliothèque.

S’il sort donc de son silence public, le maire honoraire n’y va pas par quatre chemins. Il dénonce « la haine, l'affabulation, les règlements de comptes, les menaces et intimidations » dont il se dit victime. Il en est même à s’interroger « sur la moralité et les ignobles pratiques de ceux qui sont à la tète de notre commune. »

Prenant un accent paulinien, il conclut : « Ne vous résignez pas ! »

Ø      Télécharger la Lettre aux Joinvillais de Pierre Aubry

Pierre-Aubry-3.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans gestion communale
commenter cet article

commentaires

Michel Garenne 08/02/2011 20:03



Cette affaire devient un vaudeville.


Le droit de réponse d'Olivier Dosne, distribué ces jours-ci dans les boîtes aux lettres, ajoute au grotesque d'une querelle bien dans l'actualité voyageuse de nos éminents membres du
gouvernement.


Les Aubry et les Dosne (dignes héritiers des "Rivaux de Painful Gulch"...), ne sont-ils pas adhérents du même parti, l'UMP ?


Voir notre Maire nous expliquer que les suites judiciaires de sa plainte ne sont pas de son fait ("Ce n'est bien sûr pas moi qui ai souhaité lancer cette enquête, mais la Justice") et se
présenter en chevalier blanc est d'un comique consommé.


Puis, nous préciser que sa motivation n'est pas "de remuer des querelles dépassées"...après avoir élégamment porté plainte !


Quel Tartuffe !


L'onéreuse communication de notre Maire est bien maladroite. 


L'ambiance délétère de fin de règne qui caractérise ce début 2011 me rappelle étrangement les mois qui ont précédé la chute de la maison Giscard d'Estaing...


Lui aussi était si jeune, moderne, libéral,...arrogant et cupide.  


Profitez bien Messieurs, ça ne devrait pas durer !


 


  



joinvillais en colère 03/02/2011 17:45



 


Monsieur Pierre Aubry devrait engager une procédure pour dénonciation calomnieuse contre cet individu et ceux qui pourraient encore adhérer à de
tels procédés. Comme ça M. Dosne verra ce que c'est de comparaitre devant un tribunal correctionnel.


A bon entendeur, salut.


 



ancien électeur de droite 03/02/2011 16:12



 


Le député (intéri)maire Olivier Dosne nous a montré là combien il s'asseyait sur toute considération morale en envoyant au tribunal un collègue
de la même famille politique que lui.


Il faut dire qu'il est à bonne école avec Mme Montchamp RPR un temps, UMP ensuite Villepiniste un peu plus tard pour redevenir UMP à l'occasion
de sa nomination de sous-ministre. Mensonges, traitrises et retournement de veste sont leur quotidien.


Il est grand temps de se débarrasser de ces personnages qui prétendent travailler pour leurs concitoyens et qui ne s'intéressent qu'à
l'avancement de leur propre carrière.


 



ancien client de la pharmacie 03/02/2011 14:39



 


Moi je trouve immoral de continuer à aller acheter les médicaments à la pharmacie du Maire, j'ai donc changé d'adresse, je ne voudrais
surtout pas qu'il soit victime d'un procès où l'on pourrait le soupçonner de confondre intérêt privé et intérêt public.


Il paraît que je ne suis pas le seul d'ailleurs à fuir la pharmacie, pour ce motif, ou peut-être pour d'autres....



adhérent de l'office 03/02/2011 13:24



Lorsqu'un Maire, en pleine préparation de la campagne municipale de son fils en 2007, sous le couvert de la directrice de l'office du tourisme qui se présentera elle aussi aux élections sur la
liste de ce dernier, organise, en partie aux frais du contribuable, une visite de sa propre propriétée viticole : je trouve cela parfaitement immoral à défaut visiblement d'être illégal. J'étais
adhérent de l'Office à cette époque et j'avais  été choqué. Le fait que ca ne vous choque pas non plus en dit long sur votre conception de la politique.


 


 


 


 



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes