Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 00:06

L’Association du port de plaisance de Joinville-le-Pont a expédié, le 23 janvier 2011, une « lettre ouverte aux usagers du port » baptisée « Qui l’eu crue ? »

Dans cette lettre, elle veut « répondre aux nombreuses questions » au sujet de la situation du port face à la crue actuelle « qui n’est pas exceptionnelle », rappelle-t-elle.

L’association assure avoir essayé de sensibiliser la mairie. Mais elle constate que « beaucoup se sont plaint d’être abandonnés par les responsables du port, notamment les riverains des quais », et elle exprime de vives inquiétudes au sujet de la solidité des pontons.

Les responsables de l’association, présidée par Olivier Lebaillif, constatent « l’improvisation devant les évènements, eux prévisibles chaque année ». Ils se plaignent de n’avoir eu aucune réponse à un courrier du 6 janvier 2011 réclamant une réunion qui permette d’échanger des points de vue et des idées « pour éviter une catastrophe matérielle ou humaine. »

L’association s’étonne que la distribution de l’eau ne soit plus assurée en raison de « risques bactériologiques. »

Pour l’organisation qui représente les propriétaires de bateaux d’un des deux seuls ports de plaisance du département, avec celui de Nogent, « le résultat de cette situation est visible, chacun a bricolé avec plus ou moins de bonheur les dispositifs de préservation des bateaux et des hommes et le port ressemble par endroit à un enchevêtrement anarchique. »

L’absence de dialogue est la principale réclamation : « le dialogue étant impossible, que reste t-il ? » s’interrogent les auteurs de la lettre ouverte.

Ils réclament « à cor et à cris » qu’un plan de prévention anti-crue soit établi et distribué à chaque usager du port en début d'hiver et demandent à être associés à l’élaboration de ce plan.

Port-2007-6.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Marne - Port et bateaux
commenter cet article

commentaires

citoyen Joinvillais 25/01/2011 17:54



 


Monsieur Dosne a mieux à faire que de s'occuper des crues de la Marne.


Il nous détaille sur son blog tout ce qu'il fait en dehors de Joinville et notamment à l'assemblée. Il vote des lois, s'inquiète de la candidature d'Annecy au futurs J.O. Sans oublier un petit
mot pour la Tunisie, en plus il y a la pharmacie avec le chiffre d'affaire du Médiator qui ne rentre plus, il est surbooké je vous dis !


 



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes