Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 00:03

Le blog des jeunes bénévoles du Secours catholique d’Île de France a lancé une opération « Paroles aux jeunes » à l'occasion des élections régionales 2010. Il publie le Portrait d'une candidate aux élections régionale, Pétronilla Comlan-Gomez, une socialiste joinvillais, candidate aux élections régionales sur la liste de Jean-Paul Huchon.

Je reprends ici l’article des jeunes du Secours catholique.

Pourquoi êtes-vous candidate aux élections régionales ?

"Je souhaite mettre mon énergie pour faire triompher à l'échelon régional les valeurs que je cultive avec mes camarades : celles de la solidarité, de la mobilisation des plus forts pour soutenir et faire se relever les plus faibles, ... C'est le sens de mon parcours militant au PS, le fondement de mon éducation sociale-catholique, la raison de mes engagements associatifs aux côtés de SOS Racisme, du Secours Catholique. Je crois que ma candidature est un prolongement naturel de ces engagements. J'espère pouvoir traduire dans l'action publique ces combats de justice chers à mon coeur."

Pourquoi le Parti Socialiste ?

"Ce sont les socialistes, quoi qu'on en dise, qui peuvent aujourd'hui répondre le mieux aux aspirations des Français : au gré des rencontres ils nous disent attendre de la justice, de l'équité, une manière de les gouverner qui soit plus respectueuse. Les Français rêvent de fraternité véritable. Mais, plus concrétement, ils aspirent à des salaires décents, à des logements disponibles pour toutes les bourses, ... Malgré les difficultés qui sont celles des socialistes aujourd'hui, ils ont conscience que seuls d'eux peuvent venir des réponses concrètes et crédibles. Ils devront surmonter tout ceci très rapidement au nom de l'intérêt commun, et à cela aussi je contribue à travers mes responsabilités fédérales."

Que pensez-vous du bilan de Jean-Paul Huchon ? et du PS au niveau national ?

"Pour ce qui est du bilan du PS au niveau national, il faut reconnaître que nous ne sommes plus aux affaires depuis 2002. Les Français ont aujourd'hui un recul assez log pour comparer le bilan de la France à la fin du gouvernement Jospin et ce qu'il est advenu de notre pays depuis. Nous n'avons pas à rougir.

Quant à notre bilan à la tête de la région Ile de France, mais aussi le bilan de l'ensemble des régions dont 20 sont à gauche, il faut nous reconnaître le fait de jouer dans la crise actuelle un véritable rôle d'amortisseur. Alors que partout l'Etat recule, les régions continuent d'investir dans nos lycées, dans nos transports, dans le logement alors même que ce n'est pas de leur compétence directe, le soutien à l'emploi et à l'innovation par l'aide aux entreprises."

Quelles seraient vos priorités au sein du Conseil Régional d'Ile-de-France ?

"Je veillerai à ce que la Région accroisse sa présence auprès de la jeunesse, surtout celle en difficulté, en apportant des moyens accrus à la formation et la mobilité.

Je m'intéresserai aussi aux questions de logement et pour que la Région apporte son soutien aux villes qui ont envie d'avancer et de produire du logement social.

Les questions des inégalités et des discriminations sont aussi un grave souci pour moi. Je compte bien participer aux initiatives de la Région ou à défaut les proposer moi-même."

Quelles sont vos solutions pour résorber les problèmes d'emploi et de logement des jeunes ?

"La Région, malgré sa bonne volonté ne pourra pas suppléer à une mauvaise politique au plan nationale. Néanmoins, la région a pris des mesures énergiques depuis longtemps pour prendre bien au delà de sa part.

Le developpement sans précédent de l'apprentissage, dont on sait par ailleurs qu'il est une voie privilégiée vers l'emploi, est le fait de la Région avec souvent un Etat aux abonnés absents. La région continue de financer la construction de logements pour étudiants.

Jean-Paul Huchon propose de travailler en lien étroit avec les missions locales pour rendre gratuit le transport pour les jeunes en parcours d'insertion afin de faciliter leur mobilité vers les lieux de formation et d'emploi. De la même manière, il sera financé une mutuelle pour les étudiants pour leur garantir un accès au soin et au bien être dont l'absence est souvent source d'échec.

Il propose aussi de financer du logement social avec les maires bâtisseurs, ceux qui ne rechignent pas à accueillir chez eux tous les Français et non pas simplement certaines catégories."
Comlan-Gomez.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans élections
commenter cet article

commentaires

citoyen Joinvillais 12/02/2010 16:13


Voici une candidate qui a des idées sur la manière de décliner la politique régionale au niveau local et qui ne se présente pas uniquement pour avoir son nom dans le journal. Nous sommes toujours
dans l'attente des projets de Mr Dosne en lien direct avec la politique régionale, a-t-il pris le temps de réfléchir au sujet ? Jusqu'à ce jour il affiche une discrétion sur ses intentions, qui à 1
mois des élections commence à être inquiétante. On compte sur sa capacité d'improvisation légendaire à Joinville pour surprendre tout le monde, et surtout ses co-listiers, qui vont comprendre
bientôt qui il est vraiment.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes