Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 22:30

À gauche, la norme semble être l’organisation d’élections primaires pour la désignation de candidats en vue de l’élection présidentielle d’avril et mai 2012, soit à l’intérieur d’un parti, soit dans une coalition.

L’idée d’une seule primaire pour toute la gauche ne semble pas avoir eu beaucoup de succès, malgré des appels en ce sens comme Gauche 2012, lancé par le club de l’ancien ministre socialiste Paul Quilès, Gauche avenir, qui veut organiser des « états généraux de la gauche » pour assurer un « rassemblement sur un manifeste commun », préalable « avant tout choix de candidatures. »

Trois groupements au moins ont annoncé leur intentions de mettre en place de telles primaires, avec des modalités assez différentes.

Les premiers à voter seront les communistes, qui se prononceront du 16 au 18 juin 2011 sur trois noms. Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche et député européen, allié du Pcf au sein du Front de gauche a obtenu le 4 juin le soutien de la majorité des délégués communistes à la conférence nationale du Pcf. Il devrait être en concurrence avec André Chassaigne, député Pcf du Puy-de-Dôme et Emmanuel Dang Tran, responsable de la section PCF du 15e arrondissement de Paris. Mélenchon soutient une candidature au nom du Front de gauche, les deux autres veulent un candidat communiste. Le vote est réservé aux membres du parti communiste.

Les seconds seront les écologistes. Europe Écologie – Les Verts (EELV) a enregistré quatre candidats le 15 mai 2011 : Nicolas Hulot, animateur de télévision, ancien président de la Fondation pour la nature et l’Homme, Eva Joly, députée européenne, Stéphane Lhomme, président de l’Observatoire du nucléaire et Henri Stoll, maire de Kaysersberg, conseiller général du Haut-Rhin. La liste officielle sera connue le soir du 5 juin, date limite de dépôt des 200 parrainages nécessaires pour valider la candidature.

Le scrutin aura lieu le 24 juin 2011, un éventuel second étant programmé le 9 juillet 2011. Pourront voter l’ensemble des membres de la coopérative Europe Écologie – Les Verts qui auront versé une cotisation de 10 euros avant le 9 juin 2011, même s’ils ne sont pas membres du parti politique EELV.

Les votants devront souscrire à la charte des verts mondiaux adoptée à Canberra (Australie) en 2001 et aux valeurs fondatrices du rassemblement des écologistes. On peut s’inscrire et remplir les formalités afférentes par internet.

Les derniers à se prononcer seront les socialistes, qui ont programmé des primaires ouvertes les 9 et 16 octobre. Des radicaux de gauche pourraient y participer également. Les candidats seront connus en juillet.

Enfin, le Mouvement républicain et citoyen envisage de présenter son fondateur, le sénateur Jean-Pierre Chevènement. Aucune primaire n’est envisagée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Gauche
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes