Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 18:00

Le mode de scrutin pour les élections régionales est un système proportionnel à deux tours avec une prime accordée à la liste arrivée en tête. La répartition des 209 sièges prend en compte les sections départementales dans lesquelles ces listes ont inscrit leurs 225 candidats.

Le nombre de sièges se calcule en fonction du rapport de force entre les différentes listes calculé à l’échelle de l’ensemble de la région. Le nom des élus est déterminé pour chaque liste, par la prise en compte du poids de chaque département dans son total de voix."

 

Listes

Voix

Voix (Pourcentage)

A

1 400 000

46,7 %

B

1 600 000

53,3 %

Total

3 000 000

100%

 

La liste arrivée en tête, la liste B, obtient la prime majoritaire de 25 % des sièges ce qui représente 53 sièges en Île de France. Les 156 sièges restants sont répartis à la proportionnelle. Dans le cas ci-dessus, la liste A obtiendra 73 sièges et la liste B 83 sièges. Au total, la liste B disposera donc de 136 sièges (53+83).

La répartition par département pour chaque liste se fait au prorata des voix obtenues par la liste dans chaque département, en appliquant la règle de la plus forte moyenne.

 

Listes

Voix Île de France

Voix Val de Marne

Part des voix de la liste

A

1 400 000

150 000

10,7 %

B

1 600 000

200 000

12,5 %

Total

3 000 000

350 000

 

 

Dans l’exemple ci-dessus, le score de la liste A dans le Val de Marne représente 10,7% des voix obtenues par la liste A dans l’ensemble de l’Île de France. Elle obtient donc 7 sièges de manière certaine et sans doute un huitième siège, en fonction d’un calcul à la plus forte moyenne par rapport aux résultats obtenus par la liste A dans les autres départements.

La liste B dans le Val de Marne représentant dans l’exemple ici 12,5% des suffrages de l’ensemble des électeurs de B, obtiendra 17 sièges.

Il y aura donc 24 ou 25 élus du Val de Marne dans le cas évoqué ici.

En 2004, le département avait obtenu 22 sièges, alors que sa répartition géographique aurait dû lui attribuer 24 sièges ; la participation avait été inférieure dans le Val de Marne à celles d’autres départements, comme les Hauts de Seine.

La représentation de chaque département peut donc évoluer entre chaque élection. Si les électeurs valdemarnais se mobilisent nombreux, ils peuvent envoyer plus de conseillers régionaux issus des sections départementales siéger à l’assemblée régionale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans élections
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes