Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Quelques réflexions sur le scrutin législatif

Publié par Benoit Willot sur 11 Juin 2012, 20:00pm

Catégories : #Législatives

 

Le scrutin du 10 juin 2012 a montré une très forte concentration de l’électorat sur les forces politiques principales. Elles sont pratiquement les seules à pouvoir obtenir des élus.

Ainsi, dans le Val de Marne, la majorité gouvernementale (Ps, Prg, Mrc, EELV) obtient 38,2%, mais les voix sont pour l’essentiel celles des candidats soutenus par le Ps (33,6%), les autres postulants (EELV, Mrc, divers gauche) représentant à eux tous 4,6%.

Même concentration à droite où, sur les 32,9% obtenus par les candidats de droite ou de centre droit, l’Ump représente l’essentiel, les candidats qu’il soutenait ayant recueilli 31,3%.

À côté de ces deux grands blocs, qui fédèrent donc plus de 71% des électeurs, seules deux organisations conservent un poids politique : le FN à l’extrême droite (9,9%) et le Front de gauche (12%).

Mais, par l’effet du scrutin majoritaire, aucun de ces deux courants politiques n’aura de représentant au sein de l’Assemblée nationale élu dans le Val de Marne.

Quant aux autres partis ou groupements, ils subissent de cuisants revers. Aucun des candidats du MoDem ne dépasse la barre de 5%. Quant à l’extrême gauche, c’est la limite du 1% qui est infranchissable pour tous ses candidats ; les partis trotskistes devraient même perdre tout financement public de leur activité. Le parti pirate, qui a fait des scores étonnant en Europe du nord, est inexistant électoralement parlant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents