Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 00:09

Au premier tour des élections régionales de mars 2004, huit listes étaient sur la ligne de départ. Jean-Paul Huchon dirigeait une liste unissant socialistes, radicaux, chevènementistes et Verts. Marie-George Buffet était à la tête des communistes. Jean-François Copé représentait l’UMP. André Santini était le candidat de l’UDF. Marine Le Pen portait les couleurs du FN. Arlette Laguiller conduisait une liste d’union entre LO et la LCR (extrême gauche). Génération écologie présentait Carine Pelegrin. Enfin, le MNR (extrême droite) alignait Nicolas Bay.

Le premier tour sur l’ensemble de l’Île de France montrait une poussée de la liste de Jean-Paul Huchon, président sortant du conseil régional qui arrivait en tête. Cependant, le total des voix de droite (UMP+UDF) était à 40,9%, c’est-à-dire supérieur à la gauche (Ps, Verts, Pcf) qui recueillait 39,2%.

Dans le Val de Marne, le Pcf faisait un score supérieur à sa moyenne régionale.

À Joinville-le-Pont, la liste des socialistes et des écologistes était largement en tête, tandis que l’UDF réalisait un score important, dû notamment à la présence de Séverine de Compreignac, maire adjointe qui allait devenir conseillère régionale.

Les résultats à Joinville

Inscrits 11.131, votants 6 537, 58,7%, exprimés 6 368: FN 760, 11,9% ; MNR (extrême droite), 72, 1,1% ; UMP, 1 568, 24,6% ; UDF, 1 181, 18,5% ; divers écologistes, 211, 3,3% ; PS+PRG+MDC+Verts 2 010, 31,6% ; PCF, 319, 5,0% ; extrême gauche 247, 3,9%.

Les résultats dans le Val de Marne

Inscrits 687 481, votants 413 421, 60%, exprimés 401 657: FN 47 074, 11,7% ; MNR (extrême droite), 4 557, 1,1% ; UMP, 93 049, 23,2% ; UDF, 60 234, 15,0% ; divers écologistes, 10 969, 2,7% ; PS+PRG+MDC+Verts 126 569, 31,5% ; PCF, 41 897, 10,4% ; extrême gauche 17 308, 4,3%.

Les résultats en Île de France

Inscrits 6 149 908, votants 3 766 381, 61,2%, exprimés 3 663 357: FN 448 983, 12,3% ; MNR (extrême droite), 43 171, 1,2% ; UMP, 908 265, 24,8% ; UDF, 590 542, 16,1% ; divers écologistes, 91 875, 2,5% ; PS+PRG+MDC+Verts 1 170 453, 32,0% ; PCF, 263 915, 7,2% ; extrême gauche 146 153, 4,0%.

Compreignac_S.jpg Séverine de Compreignac, conseillère régionale sortante (ancienne Joinvillaise), élue UDF en 2004

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans élections
commenter cet article

commentaires

electeurus Joinvillus 05/03/2010 14:49



C'était l'époque où les candidats faisaient campagne. On voyait les candidats Joinvillais à la rencoontre de la population.
Il n'y a pas si longtemps la photo de Mr Dosne était placardée sur tous les panneaux d'affichage municipaux et abri-bus. Aujourd'hui, plus rien, mais où est donc passé le candidat Dosne aux
élections régionales ?
Aurait-il honte de son appartenance à l'UMP ou plus vraisemblablement de son bilan à la tête de la municipalité ?
Les dernières prévisions Joinvillaises concoctées par son Conseillus politicus seraient elles aussi désastreuses pour le Maire qu'il en soit réduit à se défiler ?
Les Joinvillais auront le dernier mot.



Marjo 05/03/2010 14:43


Si seulement les Joinvillais pouvaient reproduire le même schéma et voter modem parce qu'Areski est élu à Joinville


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes