Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 00:42

Décédé le 5 novembre 2010 à l’âge de 89 ans, Roger Belbéoch a été enterré le 12 novembre au cimetière de Joinville. Il repose désormais à côté de son père, Joseph Belbéoch, mort au combat sur le pont de Joinville le jour de la Libération. Il rejoint également Robert Deloche, qui fut son mentor dans la Résistance et devint le maire de Joinville à la fin de la guerre.

En septembre, ValdeMarne, le magazine du conseil général, lui rendait hommage en publiant un entretien d’une pleine page avec l’ancien maire-adjoint (Pcf) de Joinville-le-Pont (1977-1983). Il expliquait l’origine de son engagement : « Ma famille m’a appris à savoir résister. »

Entré dans la police à la demande de la Résistance, Roger Belbéoch continuera d’y exercer et finira sa carrière comme inspecteur divisionnaire de la police nationale.

Le quotidien Le Parisien (10/10/2010) salue la « disparition d'un Juste ».

Le site internet municipal de Joinville rend hommage à Roger Belbéoch, relevant qu’il « a mené des actions qui ont permis à des familles juives d’échapper à la déportation. »

Le Conseil représentatif des institutions juives de France rappelle son engagement volontaire dans la résistance intérieure via le réseau Front national dès le printemps 1941. Le Crif souligne que Roger Belbéoch « ne craint pas la gueule du loup » en rejoignant la police en 1942, à 21 ans. Il prend un risque « su, mesuré, assumé » et assure, au nom d’une colère politique, républicaine que, dans certains cas « on désobéit aux ordres. »

Le 19 décembre 1985 le musée-mémorial de Yad-Vashem à Jérusalem (Israël) a décerné à Roger Belbéoch le titre de Juste des Nations. Il était également chevalier de la Légion d’honneur et résidait à Saint Maurice (Val de Marne).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes