Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 11:05

Jeudi 15 octobre 2009, RESF (réseau éducation sans frontières) vous invite à une projection-débat à Vincennes.

Le film de Marie Borrelli, Sans papiers ni crayon sera présenté. Il a obtenu le prix spécial du grand jury au Festival du film d'education à Evreux en novembre 2007.

Marie Borrelli raconte ainsi son film : « Il y a trois ans, j'étais encore une réalisatrice insouciante, préférant la fiction à la réalité, l'imaginaire au documentaire. Et puis, un matin d'octobre 2004, j'ai fait un voyage en terre inconnue. Dans un bidonville. Sans eau ni électricité. A quelques kilomètres de Paris.

« C'est là que j'ai rencontré Roxana, une petite Roumaine de 13 ans. Elle était arrivée illégalement sur le territoire français avec ses parents. Elle était sans papiers. Roxana était vive, gaie, pleine d'envie et de confiance en l'avenir. D'ailleurs, son rêve était de devenir policière. Jusqu'au jour où elle a été expulsée. Elle ne savait ni lire ni écrire. Roxana n'avait jamais été scolarisée.

« A ce moment, je n'en ai pas cru mes oreilles ! Comment c'était possible ? En France ? Pourtant l'école est obligatoire pour tous, avec ou sans papiers ! J'étais stupéfaite en apprenant que Roxana n'avait jamais pu aller à l'école faute de papiers ! Roxana qui en 2007 deviendrait Européenne était privée d'école !

« Comment c'était possible ? Il devait bien y avoir une loi, quelque chose pour protéger ces enfants, pour ne pas les priver du droit fondamental qu'est l'éducation ? A quoi donc servait la Convention des droits de l'enfant ? A rien ? Ce n'était que du papier pour nous donner bonne conscience ?

« J'ai voulu en savoir plus et je suis allée à la rencontre des enfants sans papiers. Et croyez-moi, cela en fait du monde ! Cela en fait des enfants dont les droits sont bafoués ! A travers ce documentaire, j'ai voulu leur donner la parole et les écouter me raconter leur vie. »

La projection sera suivie d’un débat où interviendront :

  • Miguel Benasayag, psychanalyste philosophe,
  • Yoram Mouchenik, psychologue-psychothérapeute-anthropologue,
  • Emmanuel Terray, philosophie-anthropologue.

Une participation de 5 euros sera demandée. Tarif de soutien à 10 euros.

  • Projection et débat « Sans papiers ni crayon » Jeudi 15 octobre 2009 à 20h30 au cinéma « le Vincennes », 30 avenue de Paris à Vincennes
  • Accès depuis Joinville-le-Pont : bus 112, Vélib’ ou RER A station Vincennes (5’ à pieds).

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans rencontres et débats
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes