Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 16:47

Les élections sénatoriales du 25 septembre 2011 ont vu une poussée de la gauche, dans le Val de Marne comme dans l’ensemble de la France, par rapport au précédent scrutin du 26 septembre 2004.

Il y avait six sièges à pourvoir à la représentation proportionnelle. Les électeurs sont les représentants des conseils municipaux, les parlementaires et les élus régionaux ou départementaux. Six listes étaient en course (contre huit sept ans plus tôt). Deux ont obtenu des élus.

La gauche accentue son avance et enlève un siège à un sortant centriste, le MoDem Jean-Jacques Jégou ; divisés en deux listes, les anciens de l’Udf laissent leur place au sénat. Entre 2004 et 2011, l’Ump recule de 5% des voix des grands électeurs.

Les trois sénateurs de gauche sortants, Odette Terrade (Pcf, qui avait remplacé en cours de mandat Hélène Luc, Pcf également), Jean-François Voguet, maire de Fontenay-sous-Bois (Pcf) et Serge Lagauche (Ps) ne se représentaient pas. Il laissent la place à quatre élus sur la liste unique de la gauche : Luc Carvounas, conseiller général et maire-adjoint d’Alfortville (Ps), Laurence Cohen, conseillère régionale (Pcf), Christian Favier, président du conseil général (Pcf) et Esther Benbassa (Europe écologie – Les Verts).

Les écologistes acquièrent ainsi, pour la première fois, un mandat de parlementaire dans le département.

Les deux sortants Ump sont reconduits, mais avec un score très sensiblement réduit.

Voici les résultats de 2011 :

Inscrits : 1 994

Votants :

Exprimés : 1 947

Union de la gauche : 1013 (52,0 %), 4 élus.

Ump : 518 (26,6 %), 2 élus

Nouveau centre : 211 (10,8%)

MoDem : 168 (8,6 %)

Écologiste dissident : 19 (1%)

FN (extrême droite) : 18 (0,9%)

 

carvounas cg Luc Carvounas, nouveau sénateur du Val de Marne (Ps)

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans élections
commenter cet article

commentaires

finderègne 26/09/2011 20:38



Mauvaise nouvelle, les français de l'étranger ont perdu leur Secrétaire d'Etat !


Puisque le gros Douillet n'est pas remplacé, c'est que ce poste n'était qu'un cadeau aux frais du contribuable (on s'en doutait un peu...).


Bel exemple de gouvernance sarkozienne...


 


 



citoyen Joinvillais 26/09/2011 18:11



 


Depuis l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007 l'UMP aura perdu toutes les élections intermédiaires:


Européennes, Régionales, Cantonales partielles et maintenant Sénatoriales. Quelle performance, il n'y a bien que M. Dosne pour croire encore
que la politique menée par ses amis et qu'il ne cesse de défendre est bonne pour les français. Restent maintenant les présidentielles et les législatives de 2012, et là encore les choses ne
s'annoncent pas très bien pour la droite. Quant aux municipales de 2014, le Maire n'aura même pas besoin des conseils de ses amis politiques pour perdre, il y arrivera tout seul.



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes