Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Sénatoriales 94 : « Çà peut poser problème »

Publié par Benoit Willot sur 8 Septembre 2011, 17:35pm

Catégories : #élections

Patrick Sève est maire (Ps) de l’Haÿ-les-Roses (Val de Marne) et tête de la liste de gauche pour les élections sénatoriales du 25 septembre 2011. Il a été mis en examen jeudi 8 septembre pour, selon l’AFP, « octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics dans une enquête sur les marchés publics de sa ville ». Placé en garde à vue mardi, il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire jeudi.

La situation a provoqué une déclaration à l’AFP de Luc Carvounas, conseiller général du Val de Marne et premier secrétaire de la fédération du parti socialiste (mais en congé de cette fonction pendant la campagne pour les primaires socialistes). La mise en examen de Patrick Sève « peut poser problème. Il va falloir consulter nos partenaires. Ce n’est en tout cas pas une bonne nouvelle pour le Ps ».

Selon Nogent citoyen, « la mise en examen de Patrick Sève fait désordre » et « embarrasse la gauche ». Le site nogentais commente : « la question du maintien du député-maire de l’Haÿ-les-Roses comme candidat pour représenter le Ps Val de Marne au Sénat et comme tête de la liste de gauche, devant le Pcf et Europe écologie les Verts, se pose. »

Patrick Sève a évidemment, comme tout justiciable, droit à la présomption d’innocence. Son engagement politique n'est contesté par personne. Mais est-ce raisonnable de mener campagne sous contrôle judiciaire ? Beaucoup de grands électeurs de gauche se posent la question.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents