Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 00:11

L’action pour le droit à l’hébergement d’urgence prend de l’ampleur, avant la manifestation de samedi 21 novembre 2009 devant le 39, avenue Gallieni (Joinville-le-Pont) à 11h.

Serge Lagauche, sénateur du Val de Marne, qui devra siéger au Sénat le 21 novembre, nous a assuré de son « entier soutien ». Il vient de saisir le préfet du Val de Marne sur la question de l'hébergement d'urgence dans les villes de St Maur et Joinville.

Le groupe des amis du Comité Chu-Joinville sur Facebook a été lancé mardi. Il accueille déjà le sénateur de Paris, David Assouline, du président de la région Rhône Alpes, Jean-Jack Queyranne, député du Rhône, ou du vice-président de la région Île de France, Serge Méry, conseiller général d'Épinay-sur-Seine (Seine Saint-Denis), Cécile Duflot, porte-parole des Verts et maire-adjointe de Villeneuve Saint Georges…

D’autres élus du conseil régional comme Marie-France Bellois, également adjointe au maire de Créteil, nous soutiennent. C’est le cas aussi d’élus de Champigny (Gilles Desseigne).

À Saint Maur, plusieurs responsables locaux se sont engagés en faveur de l’action du comité.

Denis Laurent, responsable des Verts Saint-Maur, estime qu’il faut « imposer l'accès aux Droits pour tous, d'autant plus aux droits reconnus par la loi ! »

Philippe Rosaire, conseiller municipal de Saint Maur des Fossés (Ps), insiste sur la « nécessité de mener des projets de logement de toute sorte à une échelle autre que celle du territoire communal [ce qui] percute de plein fouet la montagne des égoïsmes locaux... »

Élisabeth Bouffard-Savary, conseillère municipale de Saint Maur des Fossés (Ps), estime qu’il « faut créer des petites unités » d’hébergement.

À Joinville-le-Pont, ce sont des élus de tous bords qui se sont prononcés.

Sylvie Mercier a décidé de soutenir cette action « à titre personnel comme toute citoyenne », mais également en tant que conseillère municipale de Joinville-le-Pont (divers droite).

Marie-France Astégiani-Merrain, conseillère municipale de Joinville-le-Pont (Pcf), trouve l’idée de lancer l’action pour la réouverture du centre d’hébergement d’urgence de Joinville « super. »

Marc Verstraete, conseiller municipal de Joinville-le-Pont (Prg), s’indigne qu’on puisse laisser à la rue des enfants dans Joinville.

Areski Oudjebour, conseiller municipal de Joinville-le-Pont (MoDem), considère que la cause de l’hébergement des personnes sans-abris est une priorité qui « transcende la différence entre la gauche et la droite. »

Benoit Willot, conseiller municipal de Joinville-le-Pont (Ps) est intervenu auprès du préfet pour que demander son intervention afin que la commune de Joinville « assume ses obligations légales en matière d’hébergement d’urgence. »

L’initiative a reçu le soutien du Collectif saint-maurien de lutte contre la misère et l'exclusion ainsi que de Réseau éducation sans frontières (Resf), de la Ligue des droits de l’Homme et de l’association de parents d’élèves Fcpe.

La pétition est disponible en version papier sur le site du comité, mais elle peut aussi être signée en ligne depuis mercredi : pétition pour le droit à l’hébergement d’urgence.

N’hésitez pas à rejoindre le groupe des amis du Comité Chu-Joinville sur Facebook.

Diffusez l’adresse et les informations du site du comité : www.CHU-joinville.ouvaton.org

 Cécile Duflot, maire-adjointe de Villeneuve Saint Georges

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans mal-logés
commenter cet article

commentaires

Jules 19/11/2009 20:05


Le MoDem à également fait part de son soutien aujou'd'hui sur le site de vittet


le Collectif Joinvillais 19/11/2009 17:11


Bien sûr, le Collectif Joinvillais soutient l'action du Comité des Bords de Marne pour l'Hébergement d'Urgence.


c pa mieux que si c'était pire 19/11/2009 14:51


Et le collectif joinvillais, il soutient cette action?


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes