Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 23:09

Le conseil régional Ile de France élu le 21 mars 2010 et qui siégera jusqu’en 2014 est composé de 209 élus, qui s e sont répartis en huit groupes politiques. Deux groupes sont dans l’opposition (Ump, 57 élus et Nouveau Centre, 10). Ils ont été élus sur la liste de Valérie Pécresse, ministre des universités.

Les six autres constituent la majorité régionale. Élus sur la liste de Jean-Paul Huchon pour le second tour de scrutin, ils figuraient sur l’une des trois listes qui ont fusionné à l’issue du premier tour : celles de Jean-Paul Huchon (groupes Ps, 62 élus ; MRC, 7 élus et PRG, 5 élus) de Cécile Duflot (Europe écologie, 50 élus) ou de Pierre Laurent (groupes Front de Gauche / Pcf, 13 élus et Front de Gauche / Parti de gauche, 5 élus). Les candidats d’Europe écologie sont les seuls à être restés groupés une fois désignés.

Une particularité est la composition du groupe du Mouvement républicain et citoyen (MRC), qui se veut « la voix des chevènementistes en Île de France ». Allié fidèle du Ps, le MRC avait huit sièges dans l’assemblée sortante ; il en a sept parmi les élus de 2010. Ceux-ci viennent, en majorité du Val de Marne : Jean-Luc Laurent, maire du Kremlin-Bicêtre (94), est délégué spécial auprès du président du conseil régional chargé du Grand Paris et de la métropole francilienne et fait, à ce titre, partie de l’exécutif de la région. Le président du groupe est Jean-Marc Nicolle, maire adjoint du Kremlin-Bicêtre et président de la communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre (94). Le groupe comprend encore Daniel Guérin, conseiller général de Villeneuve-le-Roi (94) et Béatrice Desmartin.

Cette dernière est ladirectrice de cabinet de Jean-Marc Nicolle à la communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre et la première secrétaire de la fédération du Val de Marne du MRC. Ancienne maire adjointe du Kremlin-Bicêtre, elle est également secrétaire nationale du MRC.

Mais, particularité du mode de scrutin et des relations entre formations politiques, il était difficilement imaginable de faire élire quatre représentants du MRC parmi les 17 candidats éligibles de la liste de la majorité figurant au second tour derrière Cécile Duflot pour le Val de Marne.

L’astuce a été de présenter certains de ces candidats dans d’autres départements : Jean-Marc Nicolle est ainsi élu de l’Essonne et Béatrice Desmartin de Seine Saint Denis.

En échange, François Labroille (Alternative citoyenne) s’est retrouvé sur la liste val-de-marnaise sans y avoir d’attaches particulières.

En 2004 le MRC comptait 15 conseillers régionaux élus dans toute la France ; il en a obtenu 17 en 2010 selon le journaliste politique Laurent de Boissieu, et 27 selon les déclarations de Jean-Pierre Chevènement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Île de France
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes