Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 23:05

Militant associatif dans le Val de Marne et ancien responsable des actions sur la santé au sein d’ATTAC, l’économiste Bernard Teper vient de publier deux livres.

Dans « Néolibéralisme et crise de la dette », qu’il publie avec Michel Zerbato (éditions Osez la République Sociale, 2012, 8,50€), Bernard Teper s’attaque aux vertus dont « les économistes de marché » auraient paré la mondialisation, heureuse, et l'intégration européenne, protectrice. Pour les deux chercheurs, « une sortie de crise véritable implique de démondialiser, ce qui sonne l'heure de la république sociale et de la repolitisation de la monnaie. » Bernard Teper préconise « un retour au projet républicain de Jaurès » qui, pour lui, va dans le sens de l'Histoire.

L’objet de « Contre les prédateurs de la santé » (éditions Osez la République Sociale, 2012, 8,50€), qu’il signe avec Catherine Jousse et Christophe Prudhomme, est de dénoncer « la guerre contre la santé solidaire », c’est-à-dire pour eux « la marchandisation et la privatisation des profits des secteurs rentables de la santé » et « la socialisation des pertes des secteurs non rentables pour les actionnaires » des entreprises du secteur de la santé.

Les auteurs s’inquiètent qu’il n’y ait pas « une résistance à la hauteur des enjeux » et proposent « une insurrection des consciences » en faveur « d'un nouveau système solidaire de santé et d'assurance-maladie. »

Bernard Teper est membre du Haut conseil de la famille. C’est un des animateurs du Réseau Éducation Populaire (REP), où il côtoie Élisabeth Chamboredon, ancienne conseillère municipale de Joinville-le-Pont, présidente de l’UFAL du Val-de-Marne (Union des familles laïques).

 Teper_Bernard.jpg Bernard Teper (REP)

Ø      Le site des éditions Osez la République Sociale

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans économie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes