Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 23:09

Le 23 juillet 2010 l’Assemblée nationale française a adopté pas moins de douze lois ratifiant autant d'accords entre la France et des pays ou territoires autonomes « relatifs à l'échange de renseignements en matière fiscale ». Ces textes sont parus au Journal officiel le lendemain, 24 juillet.

Ces textes concernent quatre États indépendants (Bahamas, Liechtenstein, Andorre et Saint-Marin) ainsi que huit possessions britanniques (Bermudes, Îles Vierges britanniques, Îles Turques et Caïques, Îles Caïmans, Gibraltar, Jersey, Guernesey et l'Île de Man).

Éparpillés entre l’Europe et les Antilles, ces douze micro-nations comptent, toutes ensembles, à peine 880 000 habitants, soit les deux-tiers de la population du Val de Marne. Certains, comme les Îles Turques et Caïques, dans le nord des Caraïbes, ont une population comparable à celle de Joinville.

Bien connus des philatélistes, les entités en question sont aussi des paradis fiscaux. Banques discrètes, statuts exotiques, impôts ultra-légers sont la caractéristique commune des politiques locales, qui leur ont valu d’être inscrits sur la liste grise des pays non coopérants, établie par l’OCDE en 2009 ou (et) sur celle des centres financiers offshore du FMI (2007).

Pour sortir de la liste infâmante, ils ont dû s’engager à fournir des réponses aux demandes d’informations qui viendraient d’autres pays. C’est l’objet des lois votées par les députés français.

Mais certains veulent aller plus loin que ces textes pour lutter contre les paradis fiscaux. C’est le cas de Marie-Pierre de la Gontrie, première vice-présidente de la région Île de France (Ps). Le 17 juin, elle a fait adopter par le conseil régional, une délibération lui donnant un droit de regard sur les activités des banques, notamment dans les États ou territoires non coopératifs. Remarquons que le texte a été adopté à l’unanimité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Île de France
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes