Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Une pierre à la place du cœur ?

Publié par Benoit Willot sur 16 Avril 2011, 23:02pm

Catégories : #histoire

 

Un drame navrant s'est produit à Joinville. A la suite d'une légère discussion qu'elle avait eue avec sa, mère, la jeune Simone Troestler, quittait le domicile maternel. Deux jours après, Mme Troestler recevait de son enfant une lettre datée de Joinville et dans laquelle elle trouvait cette phrase « Comme je n'ai pas une pierre à la place du cœur, je vais me jeter dans la Marne. »

Le cousin de la fillette, habitant Joinville, passa alors ses journées sur le bord de la rivière et, avant-hier, après le passage d'un remorqueur, le remous amena à la surface de l'eau le cadavre de la petite Simone.

C’est le journal communiste L'Humanité qui raconte l’histoire de Simone Troestler. Elle avait 14 ans, était ouvrière en chaussures, et résidait avec sa mère rue Bézout à Paris (14e arrondissement). C’était en avril 1923.

 19092009022.jpgLa Marne à Joinville

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents