Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 00:06

Le quotidien régional Le Parisien a publié, mercredi 27 janvier 2010, un article sur la cité Égalité de Joinville-le-Pont assurant que « la rénovation de 350 logements vire au cauchemar ». Le journal met en cause le bailleur, la société France Habitation, à partir du témoignage d’habitants, pour des travaux trop longs, mal faits et en l’absence d’accompagnement digne de ce nom.

Sur son blog, le maire de Joinville-le-Pont, Olivier Dosne (Ump) se plaint : « on ne peut pas ainsi mépriser les Joinvillais et laisser perdurer des conditions de vie invivables lors de travaux de rénovation. J’ai donc saisi les instances de l’Etat (et alerté la presse) afin qu’elles m’aident à faire pression sur France Habitation, le bailleur social propriétaire de la résidence. J’exige aujourd’hui des dates de fin de travaux et je demande à France Habitation de mettre en place l’accompagnement social, voire le relogement, des familles ou des personnes les plus touchées par les travaux. »

Lorsque je m’étais inquiété, au cours du conseil municipal du 30 juin 2008, des retards de la réhabilitation de la cité Égalité en demandant si le bailleur avait « donné un calendrier précis des travaux actualisé », le maire m’avait assuré que le projet, lancé en novembre 2006 verrait les travaux débuter en novembre 2008 et finir octobre 2010. Les travaux ont, de fait démarré en juillet 2009 (très lentement).

Il semblerait que la situation de la cité ait provoqué quelques tensions au sein de la majorité municipale. Ainsi, ce ne serait plus Chantal Durand, la présidente de l’Office de l’habitat qui suivrait le dossier, mais une autre adjointe, Emmanuelle Conrad, en charge de la jeunesse.

Rappelons que, si la cité Égalité appartient aujourd’hui à une société privée (France Habitation), c’est parce qu’elle a été vendue, en 1993, par l’office municipal de l’habitat, qui l’avait construite en 1932. Cette vente, à laquelle les locataires comme les élus de gauche s’étaient opposés, était supposée permettre d’engagement « rapidement » des travaux d’amélioration ; on voit ce qu’il en est dix-sept ans plus tard…

Des élus de l’actuelle majorité municipale s’étaient alors prononcés en faveur de l’opération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans quartiers
commenter cet article

commentaires

insoumis joinvillais 01/02/2010 18:16



Encore une fois Mr Dosne utilise les colonnes du Parisien pour tenter d'expliquer ses erreurs. Il se dit outré par rapport à une situation pour laquelle l'opposition avait tiré la sonnette
d'alarme en posant une question au Conseil Municipal du
1er Décembre 2009.
A l'époque, Mme Durand avait répondu : " plusieurs logements sont terminés. Leurs occupants sont satisfaits des travaux qui représentent un véritable changement de vie."


Comme d'habitude, les problèmes de Joinville ne peuvent être abordés démocratiquement au Conseil Municipal en débatant avec TOUS les élus.


Malgré la prétendue indignation de Mr Dosne, mise en scène dans le journal, à Egalité, le vrai changement de vie tourne au cauchemar.



Marne orange 01/02/2010 11:41


Il se préciserait aussi que Joinville aurait un représentant bien placé sur la liste MoDem d'Alain Dolium. Ce sera la meilleur façon de sanctionner Dosne!


Ump qui ne votera pas Dosne aux régionales 01/02/2010 10:07



Monsieur Dosne était sur le marché dimanche pour les Régionales, normal il est sur la liste de ump conduite par Lafon du nouveau centre.
Dimanche prochain, nous allons lui résérvé un beau comité d'accueil pour qui nous parle des hauts de Joinville et de sa pharmacie.
Quel opportuniste, il est contre madame Montchamp, devenue Villepiniste pourtant courageuse face aux Sarkosistes destructeurs.
Quel honte ce Dosne qui alaissé les sans abris tout l'hiver dehors. C'est purement scandaleux. Il faut se mobiliser pour faire barrage à Dosne lors de sprochaines élections régionales.



Lavoka 01/02/2010 00:52


C'est bien vrai, il ne faut en aucun cas voter pour Dosne. Votez, et faistes voter pour les listes de Mme Arnautu.


Benoit Willot 02/02/2010 23:18


Qu'il soit bien clair que Arnautu, candidate du Front national, n'est en aucun cas "ma" candidate! Au contraire, je la combats. Mais ce site est, vous l'avez noté, tolérant et ouvert.


Ump en colère 31/01/2010 19:48



Il n ya pas que la rénovation de la Cité qui tourne au cauchemar. Joinville tourne au cauchemar deouis l'arrivée de monsieur Dosne.
Fermeture du service emploi, de Jaspe, du CHU, de l'office de tourisme, augmentation des impôts locaux, destruction de la gendarmerie, suppression des places de parking du RER. Voilà en partie le
bilan de monsieur Dosne et sa majorité.
Aucune présence en mairie, jamais auprès de Joinvillais. La seule chose qui compte c'est sa petite carrière politrique.Le voilà candidat pour les régionales, pour y faire quoi? déjà qu'il n'est
jamais en mairie, il devra se partager entre la pharmacie, la mairie et le conseil régional.
Il faut voter tout sauf DOSNE ET PECRESSE LE 14 MARS prochain dans l'interêt des Joinvillais et de la Région.



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes