Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

/ / /

En 2001 puis en 2008, j'ai pris la tête des listes de gauche au conseil municipal de Joinville-le-Pont. J'ai quitté ma fonction élective en 2014, tout en restant très attentif au devenir de ma ville et engagé en tant que militant socialiste.

Je vous propose une rapide présentation de mon parcours.
Militant associatif
Depuis mes années de lycée, j’ai choisi de consacrer une grande part de mon activité à la vie civique : associations humanitaires, droits de l’Homme, solidarité internationale, logement, syndicalisme, culture… Mes engagements sont multiples ; cependant, c’est dans l’aide à l’emploi et à la création d'activités par les personnes en difficulté que j’exerce mes responsabilités principales en tant qu’administrateur ou président d’associations de financement, de conseil, de formation ou d’accompagnement de créateurs d’entreprise.
Professionnel du développement local
Mon parcours m’a conduit à travailler, en France et à l’étranger, en tant que dirigeant d’organismes contribuant à l’emploi ou à l’insertion. Une des particularités est que j’ai connu différents statuts : fonctionnaire, employé du secteur privé, salarié d’association, travailleur indépendant… Une expérience qui me donne une grande connaissance du monde du travail.
J’ai ainsi dirigé une société de financement de microentreprises, des établissements de l’Agence nationale pour l’emploi et une association d’aide à la création d’entreprises. 

En 2009, je suis responsable du développement des formations pour les usagers du service public de l'emploi en Île de France.
Depuis 2012, j'ai pris la direction d'une équipe européenne d'appui à la modernisation du service public de l'emploi en Algérie.
 
Élu de Joinville pendant 15 ans
Entré au conseil municipal en 1996, j’ai découvert ce qu’était la vie d’un opposant au sein d’une assemblée communale : beaucoup de travail, peu d’informations et des moyens très faibles. Mais, aux côtés d’Henri Sécail (ancien conseiller municipal socialiste) et de Guy Gibout (l’ancien maire communiste), j’ai appris que l’on peut être influent, même quand on est minoritaire.
En 2001, les formations de gauche m’ont confié la responsabilité de conduire une liste d’union, qui a recueilli 24,3% des suffrages au second tour et a eu quatre élus.
En 2008, la liste de gauche que je conduisais également a recueilli 30,3% des voix et a obtenu cinq sièges.
J’ai également concouru comme suppléant des candidates socialistes lors des élections législatives de 2002, 2005 et 2007. Nadine Bogossian – lors des deux premiers scrutins – puis Monique Joubert – lors du troisième – ont respectivement obtenu au second tour (dans la seule ville de Joinville) 41,4% puis 41,6% et enfin 45,5%.
Dans la vie locale
Je suis venu vivre et travailler à Joinville-le-Pont en 1979, pour ce que je croyais être un court passage. Mais je me suis tellement attaché aux Bords de Marne que je n’en suis plus jamais parti.
J’y vis depuis, avec mon épouse et mes deux enfants. Joinville me procure quelques colères parfois, et plus souvent encore beaucoup de bonheur.

2004-Barbusse-Eaux-canal.JPG

Partager cette page

Repost 0
Published by Benoit Willot

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes