Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

Archives

7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 00:09
Une ressourcerie transgressive

Le réseau France Active finance à la fois de très petites entreprises et des entrepreneurs sociaux. Il compte huit structures départementales, dont, dans le 94, l’association Val de Marne Actif pour l’initiative (VMAPI). Elles comptent 70 salariés et 400 bénévoles.

En 2013, avec 1066 entreprises financées, 8770 emplois créés ou consolidés et 78 millions d’euros mobilisés l’action du réseau a été en hausse de 18% comparé à 2012.

L’année 2013 a été marquée par le déploiement d’un nouveau dispositif de financement et d’accompagnement à destination des jeunes entrepreneurs de moins de 26 ans Cap’Jeunes. Le concours Créatrices d’avenir a vécu sa troisième édition.

C’est le président de VMAPI, Patrice Simounet, qui assure également la présidence du réseau régional.

Parmi les entreprises financées en 2013, une « ressourcerie » val-de-marnaise a été particulièrement remarquée : « Chic ! On ressource » a été fondée par Stéphanie Lacombe, Co-fondatrice, accompagnée par Val de Marne Actif pour l’initiative.

Stéphanie Lacombe, a conçu son projet après sa rencontre avec des personnes investies dans le milieu associatif et souhaitant mettre en commun leurs compétences acquises dans des Amap, Sel...

Tous partagent la même envie qu’elle de « créer une activité autour de l’art et du recyclage et qui serve aux habitants ». Pour la jeune femme qui a travaillé tour à tour dans le commerce, l’immobilier ou l’art avant de se retrouver au chômage, lancer cette ressourcerie « était une évidence ».

Après l’obtention de subventions, d’un prêt par Val-de-Marne Actif pour l’Initiative et d’un local gracieusement prêté par la mairie de Villejuif, la ressourcerie ouvre ses portes à l’automne 2013. Aujourd’hui, le projet s’articule autour de la collecte d’objets et de meubles puis de leur revente à moindre coût dans leur boutique solidaire.

«Notre première braderie a attiré 200 personnes », se félicitent Stéphanie Lacombe et Michel Thomas, les deux dirigeants. Mais ce n’est qu’un début, car ils espèrent pouvoir monter prochainement un atelier de transformation d’objets et de meubles, proposer des ateliers de sensibilisation au développement durable et travailler avec les associations locales.

Au-delà de l’aspect développement durable autour des déchets, la ressourcerie s’inscrit dans une démarche humaine et sociale. « Le but de la ressourcerie est de créer de l’emploi d’insertion », explique Stéphanie Lacombe. Premier pas atteint au printemps 2014 avec l’intégration d’un premier salarié en contrat aidé.

Mais la ressourcerie n’hésite pas à aller sur des terrains non traditionnels. Ainsi, elle accueille en ce moment la « sex-position » de l’artiste X. Leroux qui se veut « inédite, immersive et transgressive. »

La page Facebook de Chic ! On ressource

La ressourcerie de Villejuif Chic on ressource : 123, avenue du colonel Fabien 94800 Villejuif - Tél : 07 60 12 52 30 – messagerie ressourcerievillejuif@hotmail.fr

Stéphanie Lacombe, Chic ! On ressource

Repost 0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 12:00
Égalité toujours en Vert et en Troc le 3 mai

L’atelier Lyl'Art, animé par la graveuse Lydia Lasota organise son cinquième Troc-Vert au cœur de la cité Égalité, le plus ancien quartier d’habitat collectif de Joinville-le-Pont.

Françoise Faury, maître jardinier à l’école du Breuil (Bois de Vincennes), sera de nouveau « l’éminence verte » de la manifestation, dispensant conseils et sourires.

Les enfants trouveront des jeux sur place, dans un cadre sécurisé.

L’atelier lance donc un appel aux « amateurs de jardinage, amoureux de plantes, chouchouteurs de pousses, mains vertes ». Chacun pourra échanger ses plantes, arbustes, semis et plantules ; « tout se fait gratuitement, au bon vouloir de chacun » C’est une façon de se débarrasser de ce déborde des balcons ou jardins tout en récupérant ce dont on ne dispose pas encore : légumes, fleurs décoratives, plantes d'intérieur ou couvre-sol, plantes grasses, succulentes, vivaces ou annuelles.

Les promoteurs rappellent qu’il est souhaitable d’étiqueter les plantes et qu’elles doivent être bien enracinées, présentées dans des godets ou des pots, faciles à transporter.

Une animation musicale et un concours de peintures et dessins sont organisés en parallèle, en collaboration avec le service Jeunesse de la commune.

  • Troc Vert au quartier Égalité, allée Jean-Paul Sartre, samedi 3 mai de 10 h à 17 h
  • Voir le plan d’accès sur le site de l'atelier Lylart (la cité est une zone piétonne, le samedi est jour de marché sur l’avenue Gallieni)
  • Le site de l’Atelier Lyl'Art : www.atelier-lylart.fr
Repost 0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 12:09

Les portes ouvertes des ateliers d’artistes à Ivry ont lieu ce samedi 29 et dimanche 30 septembre 2012, de 14h à 20h.

Plus de 200 artistes accueillent le public dans leurs lofts et ateliers autour d’un verre d’amitié

Cette année, la mairie d’Ivry met en place un service de navettes gratuites reliant les lieux des plus grandes concentrations d’artistes (voir le plan d’accès).

Parmi les nombreuses manifestations intéressantes, on remarquera le concert de jazz que donnent, dimanche à 18h, Naissam Jalal et Michel Touzeau en solidarité avec le peuple syrien. La flûtiste Naïssam Jalal, née à Paris en 1984, est la fille d’un peintre syrien installé en France, vivant sur une péniche amarrée sur la Marne. En 2009, elle a réalisé l’album Aux Résistances avec le duo Noun Ya, formation avec laquelle elle s’est produite en France, en Syrie, au Liban et en Tunisie.

Son père, Ibrahim Jalal, peintre lumineux, expose également dans le cadre de la manifestation à L’Atelier de Ashley, de 14-20h.

 

  • ·         Jazz d’orient : dimanche 30 septembre à 18h.
  • ·         L’adresse (exposition et concert) : site Réa, 1 rue Paul Mazy, 94200 Ivry sur Seine
  • ·         Plan d’accès
  • ·         Le site des ateliers : www.usines-art-ivry.com

 

 

 Jalal-N.jpg

Naissam Jalal

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans évènements culturels
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 23:08

Après une éclipse en 2009, le Festival de l’Oh ! fait à nouveau escale à Joinville-le-Pont les samedi 12 et dimanche 13 juin 2010.

La principale attraction pour le public sera sans doute le spectacle Son et Lumières (samedi à partir de 22h, 30 minutes de spectacle). Les kayakistes et rameurs joinvillais y apporteront leur concours. Le spectacle sera organisé sur l'île Fanac et sur la Marne.

Les emplacements à privilégier : quai de Polangis et pont de Joinville (côté amont).

Dans la journée, il faut remarquer l’exposition-spectacle « Deux, un état des lieux » qui, avec le groupe Entre chien et loup, fait un bilan des luttes féministes depuis la Libération.

« avril 44, mai 68, ou janvier 75, quel bilan (même provisoire) pouvons-nous tirer des luttes menées par nos mères et nos grand-mères ? Avec gravité, humour, réalisme, sensibilité, tendresse et auto-dérision, explorez les coins et recoins des femmes. Dans un appartement à louer : une femme…des installations…des photos…du son et des voix… »

  • Samedi de 16 à 20h et dimanche de 14h30 à 18h30.

Parmi les expositions didactiques à Joinville, il y aura aussi un stand de la société Eau de Paris, remunicipalisée en 2009 par la ville de Paris. On pourra peut-être y comprendre pourquoi l’eau vendue aux parisiens et produite en partie à Joinville-le-Pont est un tiers moins chère que l’eau vendue dans les communes des Bords de Marne.

Le festival, ce sont aussi des liaisons fluviales vers Bry-sur-Marne commentées par des agents du Service Navigation de la Seine Voies Navigable de France, accessibles aux personnes à mobilité réduite. On pourra faire de l’initiation au canoë-kayak ou à l’aviron.

De nombreux spectacles, concerts et bals sont au programme, sans oublier la brocante des Bords de Marne.

http://festival-oh.cg94.fr/sites/default/files/imagecache/sticky/2010/04/affiche_logo_cg94_350_jpg_14706.jpg

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans évènements culturels
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 23:06

La traditionnelle fête annuelle de la Passerelle de Polangis, aura lieu le dimanche 20 septembre 2009, de 14h jusqu'à 19h.

Au programme : « Jazz, jazz zet encore du jazz. »

Vente de gâteaux et boissons sur place.

Rendez-vous avenue de Nantes, à Joinville.

La Passerelle a été créée en 1999 pour réunir toutes les générations lors d'un pique-nique de rue. Elle attire chaque année entre 200 et 400 personnes dans une fête de quartier.

L’association a pour président Hervé Audibert. Les autres membres du bureau sont Philippe Milon, trésorier, Dominique Fleurmont, secrétaire et Catherine Audibert, chargée de programmation. Elle bénéficie d'une aide matérielle et d'une subvention de la mairie de Joinville.

L'adhésion à La Passerelle de Polangis est de 8 euros par famille.

·          La Passerelle de Polangis : 10, avenue de Nantes 94340 Joinville.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans évènements culturels
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 23:07

Lancé en juin 2003, devant 50 participants, le Festival Courts dans l’Herbe ne cesse de grandir, ayant accueilli plus de 6 000 personnes sur les pelouses du parc de l’Abbaye à Saint Maur des Fossés en juin 2008.

Un véritable engouement est donc né pour ce qui devient un des principaux événements culturels du Val de Marne, porté par une affiche éclectique dans un esprit festif et convivial.

C’est un festival pluriculturel puisque se succèdent concerts, expositions, performances théâtrales, arts de rue et diffusion de courts-métrages, le tout en plein air et gratuitement.

Un village des initiatives est également organisé par de nombreuses associations et entreprises solidaires. Les groupes de Solidarité nouvelle pour le logement de Saint Maur et Joinville-le-Pont, par exemple, y tiendront un stand.

 

Festival Courts dans l’Herbe

Vendredi 19 juin à partir de 19h30 et samedi 20 juin toute la journée et la soirée.

Gratuit

Parc de l’Abbaye, accès rue de l’Abbaye ou avenue de Condé,

RER A Saint Maur Créteil ou Joinville-le-Pont (10min.)

Bus 306 à proximité, 111 ou 112 (300m).

Le programme 2009

Courts dans l'Herbe est une association française créée en 2004, qui organise un festival en plein air à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne. Cet événement allie concerts, courts-métrages, expositions, graffitis, théâtre et arts du cirque, afin d'abolir les frontières entre les arts, les réunir en un ensemble cohérent et festif. Les enfants sont bienvenus, nombre d’animations leur étant destinées.

Composée d'une centaine de membres actifs venus d'horizons différents, l'association se veut un espace de vie, de création et de découverte artistique.

Les concerts

The Mammys Novas,  « le groupe de rock saint-maurien qui monte », vendredi 19 juin à 19h30

Princes Chameaux, rock, vendredi 19 juin à 21h

Loota Yard, Biga, Maxwell & Joseph Cotton, reggae, vendredi 19 juin à 0h30

Panash Steelband, Calyspo (musique traditionnelle de Trinité et Tobago), samedi 20 juin vers 16h

Rico Loop, homme orchestre, samedi 20 juin à 17h

O2Zen, rap, samedi 20 juin à 19h30

Trevor & Lisa, funk, samedi 20 juin à 21h

Setenta, groupe latino, funk caliente, samedi 20 juin à 0h30

Les expositions

Graffitis : Depuis sa première édition, Courts dans l’Herbe met le « street art » à l’honneur au travers d’expositions et de la réalisation d’une fresque graffiti. En 2009, la fresque est éclatée sur 4 cubes de bois répartis dans le parc. Quatre facettes différentes du graffiti contemporain qui vont s’affronter au cours d’un « battle. »

Anne-Lise King présente son Chemin cinématique : des poissons malicieux apparaissent sous vos pieds que si vous vous déplacez à une cadence assez rapide.

Edouard Beau, photoreporter, expose “From Mossoul with love”, sa vue du Kurdistan, en pleine guerre d’Irak. Exposition sonorisée par Gil Savoy.

Simon Fellous propose des compositions photographiques autour des petits détails de la nature.

Enfin, Christian Guémy alias C215, artiste peintre spécialiste des pochoirs apposés sur les murs des rues des grandes villes, met en place une une installation de pochoirs sur bois et matériaux de recyclage, autour du thème du mysticisme.

Le théâtre et les animations musicales

Shirley Kessous, violoncelle, Agathe Peyrat, ukulélé, et Fleur Offwood, guitare, Bassidou, joueur de balafon, les Tistics (reprises des grands hits anglo-saxons traduites en d’hilarantes mises en scène).

Samedi, le théâtre de marionnettes Greluche propose, Le corbeau et le renard, plusieurs fois dans la journée.

Frédéric de Conink raconte les ses aventures dans le monde de la manipulation mentale : « J’aurais aimé être un gourou… »

Léa Bulle assure une projection-piano du Fumeur de Cigare, film d’Antoine Roegiers.

Les échassiers de la compagnie Les Mistons se présentent comme Des Porteurs de Rêves assurément.

Les courts-métrages

La compétition « officielle » // vendredi 19 & samedi 20 juin de 22h30 à 0h30

En double projection simultanée, les films en compétition pour la Pelouse d’Or : voir les films sélectionnés

Le Cine Niño // samedi 20 juin de 16h30 à 18h

Courts-métrages d’animation : voir les films sélectionnés

Courts en Herbe - les films étudiants // vendredi 19 & samedi 20 juin de 19h à 20h

Sélection de premiers films : voir les films sélectionnés

Courts sur la Toile - la sélection du web // vendredi 19 de 18h à 19h & samedi 20 juin de 15h à 16h

Des films d’internautes : voir les films sélectionnés

Le sténopé

Courts dans l’Herbe met au programme une expo-atelier « sténopé » dans le cadre du festival 2009. Le « sténopé », c’est l’appareil photo le plus rudimentaire qui soit : une simple boîte percée d’un trou, qui suffit à prendre de très belles photos.

 

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans évènements culturels
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 23:05

Les 27 et 28 juin 2009, la neuvième édition du festival de l’Oh !, qui est organisée par le conseil général 94, se situera dans un contexte qui fait que « comme toutes les collectivités, le département du Val-de-Marne a dû revisiter certaines actions pour faire face aux transferts de charges de l’État non compensées. »

Après une consultation des villes, la grande majorité des maires a opté pour que chaque ville puisse devenir escale un an sur deux, à tour de rôle.

L’année 2009 se fera donc sans Joinville-le-Pont, Champigny ou Créteil. Mais la manifestation emblématique du Val-de-Marne intègre cependant trois nouvelles villes : Ablon-sur-Seine, Saint-Maur-des-Fossés et Sucy-en-Brie. Saint Maur refusait, jusqu’au changement de municipalité en 2008, de collaborer avec une assemblée départementale dominée par la gauche.

En dehors du Val de Marne, Paris et quatre villes de Seine-Saint-Denis se joindront aux festivités (Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Saint-Ouen et Gournay-sur-Marne). La présence de Saint Ouen, cité éloignée du centre principal du festival, est une surprise.

Lors de chaque édition, le festival de l’Oh ! met un pays ou un fleuve à l’honneur. Cette année, c’est le Niger, qui a donné son nom à deux États, qui sera présentée au travers de sa  réalité écologique, économique et sociale.

L’accent sera mis sur la vitalité de la création contemporaine : danse, musique, photographie, peinture, arts plastiques…

Les pays du bassin du fleuve Niger, sont certes à quelques milliers de kilomètres d’ici. Pourtant plusieurs milliers de personnes, en Val-de-Marne, sont des originaires de cette région du monde.

Le conseil général du Val de Marne est engagé dans une action de coopération décentralisée avec la communauté urbaine de Zinder, au Niger. Elle porte notamment sur les questions de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement.

Privée cette année de l’évènement, la ville de Joinville-le-Pont organise une semaine plus tôt, les 20 et 21 juin une « fête de l’été », coïncidant avec la fête de la musique. Mais en 2010, le festival de l’Oh ! devrait à nouveau faire escale au port de plaisance, quai Gabriel Péri.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans évènements culturels
commenter cet article
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 23:05

L'association Joinville le Pont-Guelma organise du 6 au 12 octobre 2008 dans le hall de la mairie de Joinville une exposition consacrée à la fois à la ville de Guelma et à Saint Augustin.

Guelma, dans l’Est algérien, est une ville de 200 000 habitants, qui fut une cité romaine sous le nom de Calama. Elle conserve d’importants restes de cette époque et notamment un imposant théâtre.

Saint Augustin (354-430) natif de la ville voisine de Thagaste (Souk-Ahras) fut évêque d’Hippone (devenue Bône, puis Annaba, toujours dans l’Est de l’Algérie). Saint Augustin fréquenta Calama. Son biographe, Possidius, en était d’ailleurs l’évêque.

Exposition dans le hall de la mairie du 6 au 12 octobre 2008 aux heures d’ouvertures ; entrée libre.

Le vendredi 10 octobre, l'association Joinville le Pont-Guelma organise également un spectacle de danses orientales dans la salle Pierre et Jacques Prévert (mairie de Joinville) à 20h30 (entrée 10 euros).



Repost 0
Published by Benoit Willot - dans évènements culturels
commenter cet article
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 23:06

Ségolène Royal avait pris un engagement après la campagne présidentielle : organiser un rassemblement pour remercier les électeurs et les artistes de leur mobilisation exceptionnelle. C'est une façon de faire vivre l’esprit joyeux et populaire du 1er mai 2007 au stade Charléty à Paris.

L’ancienne candidate à l’élection présidentielle estime que « la dureté de la politique n’est pas une fatalité et que les moments de rencontres joyeuses et musicales sont indispensables, là où se mêlent l’aspect festif et la réflexion politique ou sociale, la joie et le sérieux. »

Elle organise donc, samedi 27 septembre au Zénith de Paris, de 18 heures à 22 heures une soirée mêlant créativité et pensée politique : chant, littérature, danse, cinéma. C’est pourquoi nous vous présenterons des courts-métrages, des reportages ou encore des pièces de théâtre, dont une création d’Ariane Mnouchkine.

Des artistes viennent spontanément par amitié, notamment Trust, Cali, Alpha Blondy, Princess Aniès, Neg’Marrons, Hervé Villard, Da Silva, Adrienne Pauly, Georges Moustaki, Patrick Fiori, Julie Delpy, Traits d’union, Phil Darwin, Thomas N’Gijol, Alexis Rault, Patrice Maktav, etc.

 

Concert de la Fraternité samedi 27 septembre au Zénith de Paris, de 18 heures à 22 heures.

Participation militante aux frais souhaitée : 10 euros (ou plus). Un badge sera remis en échange.

Adresse : Zénith de Paris, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Métro : Porte de Pantin (ligne 5)

Bus : Porte de Pantin (lignes 75, 151, PC2)

Vélib : 197 avenue Jean Jaurès, 210 avenue Jean Jaurès, 3 place de la Porte de Pantin

Le Rassemblement débutera à 18 heures. Nous vous conseillons d’y être en avance.

Cliquez ici pour voir le plan :

Accueil des handicapés

Une traduction en langue des signes sera assurée pendant les interventions.
Les personnes souffrant d’un handicap et souhaitant se rendre au Rassemblement peuvent envoyer un email à
organisation.fraternite@gmail.com, pour tout renseignement

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans évènements culturels
commenter cet article
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 23:02

L'association Joinville le Pont-Guelma organise vendredi 12 septembre 2008, la projection du film Les parfums de ma terre dans la salle Pierre et Jacques Prévert (mairie de Joinville) à 20h30 (durée : 52 minutes).

L’association milite organise des échanges culturels entre Joinville et la commune de Guelma, dans l’Est algérien.

Medhi Lallaoui est un réalisateur et un écrivain. Il est l’auteur de trois romans, Les beurs de Seine (Arcantères, 1986), La colline aux oliviers (Alternatives, 1998) et Une nuit d'octobre (Alternatives, 2001) où il relate la manifestation des Algériens à Paris le 17 octobre 1961.

Mehdi Lallaoui a réalisé avec David Assouline une série diffusée sur France 3 Un siècle d'immigration en France.

Les parfums de ma terre, réalisé en 2007, est la deuxième partie d'un triptyque Pour en finir avec la guerre (…d'Algérie). Le film donne la parole à deux frères qui ont vécu à Guelma après les massacres de 1945 (à Sétif et dans cette ville), au contact quotidien des Algériens, et qui, sans aucune nostalgie, se considèrent encore du pays. L'un d'eux vit à Perpignan et se bat contre les nostalgiques de l'Algérie française …

Mehdi Lallaoui est également président de l'association « Au Nom de la Mémoire » qui travaille à construire l'histoire de l'immigration en France.

Après la projection, un débat sera organisé en présence du réalisateur.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans évènements culturels
commenter cet article

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes