Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

Archives

21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 13:04

À l’affiche du théâtre François Dyrek de Joinville-le-Pont ce week-end figure une adaptation des Dix petits nègres d’Agatha Christie, baptisée Devinez qui. La pièce est mise en scène par Philippe Rigot, avec la troupe des Baladins du Val de Marne.

L’action se déroule sur une île du sud de l’Angleterre. Dix personnes sont invitées à y passer les vacances. L’une après l’autre, elles vont disparaître.

Théâtre François Dyrek

7, bd de Polangis à Joinville le Pont

Réservation conseillée : 01 48 85 09 29

Places à 10 et 8 euros.

Samedi 21 mai (20h30) et dimanche 22 mai (16h)

Plan d’accès

 

Devinez.jpg

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 20:22

Âgé de 54 ans, Patrick-Laurent Martel, comédien metteur en scène et directeur de théâtre est décédé le 20 mai 2011. Il était apparu fatigué en avril lors de son dernier spectacle à Joinville-le-Pont, une adaptation de Marius de Marcel Pagnol, montée avec la troupe qu’il animait depuis 16 ans, Les Baladins de Joinville.

Patrick Laurent Martel avait rejoint la compagnie théatrale joinvillaise, créée en 1989 par des bénévoles, pour l’orienter « vers des pièces plus ambitieuses » selon ses propos. Molière, Feydeau, Edmond Rostand mais aussi des comédies musicales ou des pièces policières étaient au programme de la scène Prévert, leur lieu principal de représentation.

Il avait d’abord travaillé comme musicien et comédien à Boulogne-Billancourt et enseigné le théâtre dans un lycée privé, avant de s’installer à Joinville. Au moins pendant l’hiver car, lors de la saison d’été, il rejoignait la Vendée.

Patrick-Laurent Martel avait créé en 1989 et dirigeait depuis le Festival de Fromentine, dans la commune de La Barre de Monts. Fromentine, face à l’île de Noirmoutier, est le port d’où partent les bateaux qui desservent Port-Joinville, sur l’île d’Yeu.

Vingt-deux éditions du festival de Fromentine se sont tenues jusqu’en 2010. Patrick-Laurent Martel avait constitué une troupe d’une quarantaine d’artistes et assurait une grande majorité des mises en scène, secondé par son fils, Thibault Martel, également comédien et metteur en scène. Il proposait notamment des comédies musicales, qui attiraient souvent un public nombreux.

Marié et père de 3 enfants, Patrick-Laurent Martel disait de sa vie personnelle et familiale qu’elle fut « plutôt très réussie : plus que je ne l'imaginais. »

Tous les anciens spectateurs et membres des Baladins de Joinville ont aujourd’hui une pensée pour sa famille et pour lui.

 

patricklaurentmartel.jpg

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 21:29

Teresina16avV

Deux spectacles réjouissants et intéressants à l’affiche du théâtre François Dyrek de Joinville-le-Pont.

Samedi 16 avril, Fabio Marra et Sonia Palau présentent Teresina, avec le Carrozone Teatro (20h40).

Tous les dimanches à 16, et les samedis à partir du 23 octobre, Claude Mann présente deux pièces d’Anton Tchekov, L’Ours et La Demande en mariage. Avec Marjorie Kerhoas, Mathias Merzi et le metteur en scène lui-même.

Théâtre François Dyrek

7, bd de Polangis à Joinville le Pont

Réservation conseillée : 01 48 85 09 29

Places à 10 et 8 euros.

Samedi 5 (20h30) et dimanche 6 décembre (16h)

Plan d’accès

 

OURS-demandecarre.jpg

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 23:44

La troupe Les Utopistes de Saint-Maur des Fossés donne, sur la scène Prévert de Joinville-le-Pont, samedi 15 Janvier à 20 h 30 une représentation de J'y suis j'y reste,

Selon Chantal Allain, conseillère municipale déléguée de Joinville-le-Pont, en charge des handicapés, « toute la recette sera reversée intégralement aux structures de personnes en situation de handicap, l'APF et l'ESAT de Joinville. »

Le foyer Palissy de l’Association des paralysés de France (APF) est un centre d’accueil, situé rue du 42ème de Ligne. Les Ateliers de Polangis sont une entreprise sociale adaptée, un ex-centre d’aide par le travail, qui emploie des personnes handicapées.

Présentée sous l'égide du Lions Club de Joinville, J'y suis, j'y reste est une comédie de Raymond Vincy et Jean Valmy, mise en scène par Jean-Pierre Bernard. Voici la présentation qui en est faite :

« Dans un château du Périgord, règne la despotique comtesse Apolline de Mont-Vermeil.

Tout ploie devant elle : son neveu Hubert, Gisèle, demoiselle de compagnie, Lucie, la jolie soubrette et Patrice, le digne (?) majordome...

Ce dernier a donné à la Comtesse le goût des courses. Il lui conseille cyniquement tous les toquards et non moins cyniquement encaisse les paris au nom d'un bookmaker imaginaire.

A l'impromptu, arrivent Antoinette Mercier, dite "Nénette", plantureuse créature dans les veines de laquelle coule à coup sûr le sang de la mère Angot et de sa cousine jumelle Madame Sans-Gêne, et Jules, à la fois barman du caboulot géré par Nénette et son fiancé.

Nénette, voulant épouser Jules, apprend avec stupéfaction que pour l'état civil, elle est déjà mariée avec le baron Hubert de Mont-Vermeil qu'elle n'a jamais vu ! A la vérité, ses papiers d'identité lui ont été volés naguère et grâce à eux, une inconnue a pu se faire épouser sous son nom par le naïf baron, puis elle a disparu.

En venant au château des Mont-Vermeil, Nénette s'imaginait un divorce amiable mais, il ne peut être question de divorce chez les Mont-Vermeil... et ce jour-là moins que jamais, car on attend un visiteur de marque, le Cardinal de Tramone.

Mais Nénette, qui ne l'entend pas de cette oreille, décide de ne pas quitter le château avant d'avoir obtenu gain de cause, et s'écrie : "J'Y SUIS, J'Y RESTE !" ..... et alors ..... »

  • Salle Pierre et Jacques Prévert, 23, rue de Paris à Joinville-le-Pont (plan d’accès). J’y suis, j’y reste, samedi 15 janvier 2011 20h30 ; tarif : 10€, 8€ pour les enfants de 12 à 18 ans, gratuit pour les moins de 12 ans.

jysuis2.jpg

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 10:40
Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 20:41

Spectacle humoristique. Ecriture et Mise en scène: Stéphanie Rolland.

Avec : Sophie Rolland, Stéphanie Rolland, Mathias Merzi.

Dimanche 4 Juillet à 16h.

Théâtre François Dyrek,

7 Bd de Polangis,

94 340 Joinville-le-Pont.

Réservations : 01. 48. 85. 09. 29

ou sur billetreduc : http://www.billetreduc.com/28404/evt.htm

 

Résumé :

 

Deux filles racontent avec humour noir et rires jaunes leurs déboires sentimentaux. Analyses face public et démonstrations scéniques nous font voyager tout au long de leurs expériences fastidieuses. En passant par le psy, les scènes entre copines et découvrant l'intimité de leur couple, les deux soeurs nous amusent en détournant leurs tentatives dramatiques en un jeu burlesque. Le ton est enlevé, le cynisme des situations est drôle et percutant.

 

Voir photos et extraits vidéo sur : http://www.myspace.com/lesmaleschaussees

 males_chaussees.jpg

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 23:09

Poursuivant la célébration de son vingtième anniversaire, la troupe de théâtre Les Baladins de Joinville propose en mai 2010 Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, dans une mise en scène de Patrick Laurent Martel.

Le spectacle aura nécessité 27 comédiens, 5 décors et 70 costumes. Pour Fabrice Fitoussi, un des comédiens de la pièce c’est Un cap ! : Un rêve de gosse se réalise. Il promet « des décors, des costumes et du panache. »

Mais laissons la parole à Cyrano Savinien de Bergerac :

Je crains tant que parmi notre alchimie exquise

Le vrai du sentiment ne se volatilise,

Que l’âme ne se vide à ces passe-temps vains,

Et que le fin du fin ne soit la fin des fins !

 

  • Les 16 et 23 mai à 18h30 et les 14, 15, 20, 21 et 22 mai à 20h30 à la scène Prévert, mairie de Joinville-le-Pont (RER A station Joinville-le-Pont). Réservation : 06 09 60 64 07

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 00:09

La troupe Les Baladins de Joinville a été fondée en 1989, mais c’est en 2010 qu’elle fête ses vingt ans.

La troupe des Baladins est composée d'une trentaine de comédiens amateurs, entourés de professionnels du spectacle : le metteur en scène Patrick Laurent Martel, le régisseur Olivier Le Gac et la costumière Martine Henry. Des cours de théâtre sont également proposés.

L’association reçoit depuis sa création l'appui de la municipalité de Joinville-le-Pont qui verse une subvention annuelle et met à sa disposition la Scène Prévert (mairie).  Elle a choisi, pour son anniversaire « Salade de nuit », une comédie de Christian Dob ?

La pièce met sur les planches « une fille de pharmacien, une fille de député et une fille de pauvre con ». Elles n’ont en commun, si ce n'est un vieux contentieux à régler datant du lycée. Connivences, jactances et confidences de fin de soirée bien arrosée.

En mai 2010, les Baladins reviennent à un répertoire plus classique, en programmant Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand.

  • « Salade de nuit », comédie de Christian Dob, Scène Prévert, vendredi 5 et samedi 6 mars, 20h30, 10 et 6 €.

    Baladins 3
Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 00:01

L’acteur français François Dyrek est mort il y a dix ans, le 17 décembre 1999 à l’âge de 66 ans. Il a donné son nom à un théâtre privé de Joinville-le-Pont, après avoir travaillé au projet avec un autre acteur et chanteur, devenu metteur en scène, Claude Mann.

Né le 16 août 1933 à Pontoise (Val d’Oise), François Dyrek fait ses classes au cours René-Simon, célèbre école de théâtre de Paris. Il participe ensuite au Théâtre national populaire (TNP) de Georges Wilson, puis au Théâtre de l’Est Parisien (TEP) de Guy Rétoré.

Pendant les années 1970, il rejoint l’équipe du café-théâtre Le Café de la Gare à Paris.

Le Café de la Gare (café-théâtre à Paris) est né le 12 juin 1969, fondé par Romain Bouteille et Coluche, auxquels s’associent Sotha, Patrick Dewaere, Henri Guybet, Jean-Michel Haas, Miou-Miou, Catherine Mitry et Gérard Lefèvre.

D’autres artistes viennent s’adjoindre à l’équipe, dont Claude Mann, Rufus, Jean-Pierre Sentier, Henri Dès, Jacques Higelin, Alan Stivell.

François Dyrek collabore au Théâtre des Boucles de la Marne, qui fonctionne de 1983 à 1991, à Champigny-sur-Marne (Val de Marne) sous la direction de Pierre Santini.

Après cette expérience, François Dyrek travaille avec Claude Mann, dans les années 1990 à l’étude d’un théâtre en banlieue Est de Paris à Joinville-le-Pont (Val de Marne), mais il meurt en décembre 1999 à Compiègne des suites d’un accident cardiaque avant que ce projet aboutisse.

Claude Mann, qui poursuit le projet au sein de l’association Bords de scène, fonde le théâtre en 2001. Il lui donne le nom de « Théâtre François Dyrek. »

Gilles Dyrek, fils de François, est également comédien.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 08:40

Romain Bouteille acteur, chanteur et humoriste, est ce week-end à l’affiche du Théâtre François Dyrek à Joinville-le-Pont.

En 1968, Romain Bouteille rencontra Coluche avec qui il fonde en juin 1969 le Café de la Gare. Ils sont rejoints par d'une bande de copains qui s'étaient rencontrés pendant les événements de mai 68 : Sotha, Patrick Dewaere, Henri Guybet, Jean-Michel Haas, Miou-Miou, Catherine Mitry et Gérard Lefèvre.

Puis Claude Mann, le créateur du Théâtre François Dyrek, rallie le groupe en compagnie de Rufus, Jean-Pierre Sentier, Henri Dès, Jacques Higelin, Alan Stivell...

Romain Bouteille présente « L’ordinateur occidental » samedi 5 décembre 2009 à 20h30 et dimanche 6 à 16h :

À voir un serviteur de l’église apportant

Cet enthousiasme aux foules avec tant de grâce

Et d’aristocratie, on mesure le temps

Phénoménal qu’il a passé devant sa glace.

Théâtre François Dyrek

7, bd de Polangis à Joinville le Pont

Réservation conseillée : 01 48 85 09 29

Samedi 5 (20h30) et dimanche 6 décembre (16h)

Plan d’accès

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes